Notre organisation

Fonctionnement en collèges

Les membres actifs de l’UPGE sont tous des entreprises. Ils se répartissent en 2 collèges :

  • Collège 1 : les entreprises qui interviennent au plus proche des écosystèmes (maîtres d’œuvre écologues et entreprises de travaux). Il s’agit de la partie au cœur de la chaîne de valeur du génie écologique : définition d’un programme, travaux, suivi et gestion (cf. schéma ci-dessus).

Extrait des statuts : « Ce sont les professionnels immatriculés au registre du commerce et des sociétés, qui sont spécialisés en génie écologique pour des actions dont la finalité est la préservation et le développement de la biodiversité. Ils assurent obligatoirement des prestations de maîtrise d’œuvre ou de travaux. Un minimum de 50% de leur chiffre d’affaire est constitué d’activités de génie écologique dont le but est la biodiversité. »

  • Collège 2 : les entreprises des parties amont et aval de la chaîne de valeur du génie écologique, ainsi que des activités de soutien et connexes. On y trouve par exemple des bureaux d’études écologues, des entreprises spécialisées (phytoremédiation, sols, capteurs, pépiniéristes…) etc.

Extrait des statuts : « Ce sont les professionnels immatriculés au registre du commerce et des sociétés, dont l’activité principale n’est pas la préservation et le développement de la biodiversité, mais qui y est fortement liée :
– soit parce que ces entreprises réalisent des études sur la biodiversité sans maîtrise d’œuvre ou travaux
– soit parce que leur activité principale a pour objet l’optimisation de certains services écosystémiques (phytoépuration, lutte contre l’érosion par le génie végétal…) sans que la biodiversité soit la finalité. Elles doivent cependant garantir que ces actions sont compatibles avec la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes
– soit parce qu’elles réalisent des actions de génie écologique en faveur de la biodiversité sans que ce soit leur activité principale. »

Les collèges 1 et 2 représentent donc la filière professionnelle du génie écologique. Ils ne sont constitués que d’entreprises de 3 salariés minimum.

Le collège des partenaires, créé en 2017 lors d’une assemblée générale extraordinaire, répond au besoin de rapprochement exprimé par certains des partenaires de l’UPGE. Il regroupe donc des acteurs divers, potentiellement extérieurs à la filière professionnelle du génie écologique, mais qui participent néanmoins à son développement et à sa structuration. Les membres de ce 3ème collège sont des partenaires associés de l’UPGE.

Chaîne de valeur de base du génie écologique (centre), activités de soutien (gauche) et filières connexes (droite)

Bureau de l’association

L’UPGE est dirigée par un bureau constitué de sept professionnels bénévoles. La composition actuelle du bureau 2018 est :

Président : Patrice VALANTIN (Reizhan)

Vice-président : Julien VIGLIONE (EcoMed)

Secrétaire général : Jean-François ASMODÉ (OGE)

Trésorier : Hassan BOUKCIM (Valorhiz)

Membre du bureau : Arnaud ALARY (BlueSET)

Membre du bureau : Sabine LAVAL (Acer campestre)

Membre du bureau : Éric GEOFFROY (ONF)