Divers

Pinson Paysage rejoint l’UPGE (Collège 2)

Pinson Paysage ©

L’entreprise Pinson Paysage a été créée en 1893 par Jean Pinson. Tout d’abord dans le maraîchage, puis dans l’horticulture, Pinson a su s’adapter au fil du 19ème siècle et s’est spécialisée à l’après-guerre dans l’entretien et la création d’espaces verts en région parisienne. 
 
Aujourd’hui, les 500 collaborateurs de Pinson Paysage jardinent pour des clients qui souhaitent, pour la plupart, faire évoluer leurs pratiques et améliorer la biodiversité de leur patrimoine foncier.

La politique de l’entreprise est de laisser de l’autonomie à ses collaborateurs pour qu’ils puissent prendre du plaisir dans leur travail. 

Au fil des années, Pinson Paysage s’est développée et est devenue un groupe, qui se compose de 1300 collaborateurs aujourd’hui. C’est un groupe indépendant, français, dont les agences aux différentes spécificités couvrent le territoire métropolitain. 

En 2010, fort de nombreuses années d’expérience et suite aux constats du réchauffement climatique et de l’effondrement de la biodiversité, l’équipe de Pinson Paysage s’est questionnée sur ses pratiques et son fonctionnement. Elle a défini un plan de transformation de l’entreprise pour mettre « l’écologie » au cœur du dispositif, afin de monter en compétences dans le domaine du génie écologique. 

Nous avons donc accueilli dans notre équipe une écologue, ainsi qu’un chargé d’études en environnement et biodiversité.

Depuis 2015, Pinson Paysage a réalisé une vingtaine de compensations écologiques, notamment sur les sites de :

Choisy-au-Bac et Trosly-Breuil (60) 
Recréer des milieux variés (humides, ouverts, semi-ouverts) pour favoriser l’émergence d’espèces locales dans les diverses strates de végétation et leur cortège faunistique associé.

Port aux Cerises et Port Courcel de Draveil (91)
Restauration de milieux boisés, semi-ouverts et prairiaux, reconstitution d’un corridor boisé, mesures de protection des espèces, création d’habitats favorables

Châtenay-sur-Seine en Bassée (77) 
Reconstitution d’une mosaïque d’habitats typiques de la vallée alluviale de la Bassée : restauration d’annexes hydrauliques de la Seine, restauration de milieux herbacés humides, restauration et création de milieux ouverts herbacées.

La renaturation d’un site passe par trois actions principales :

– Identification du pool semencier des sites donneurs ;
– Récolte, séchage, tri des semences d’une part, la reproduction d’espèces données d’autre part
– Semis et opérations du fauchage de suivi

Honfleur (14)
Reconnexions hydrauliques, création d’habitats favorables aux amphibiens

Bonnelle (78)
Conservation et valorisation d’habitats et d’espèces remarquables, gestion raisonnée du boisement, restauration de la qualité écologique de la prairie

Chelles, Messy et Meaux (77)
Sur la base des enjeux écologiques identifiés par le diagnostic écologique, des objectifs de restauration et gestion sont proposés pour permettre de structurer progressivement les actions à mener.

Claye-Souilly (77) 
Ouverture du milieu, suppression d’une partie de la couche superficielle de terre végétale pour atteindre un niveau pédologique sous l’influence de la nappe alluviale, terrassement de 5 dépressions et plantation d’espèces herbacées hygrophiles, transfert des amphibiens

Depuis deux ans, nous avons axé nos recherches et notre savoir-faire sur la conservation et la reproduction des prairies naturelles par différentes méthodes (brossage, export de foin, moissonneuse).

Nous avons mis sur pied des partenariats dans les différentes zones bioclimatiques à l’aide d’acteurs locaux. Après avoir parcouru le territoire français, nous avons pris conscience de la rareté et de la précarité des prairies anciennes en France. C’est dans ce cadre que nos travaux de reproduction de prairies naturelles prennent tout leur sens.

L’équipe de Pinson Paysage est très heureuse d’intégrer l’UPGE.

Bruno Mertens
Directeur commercial, Pinson Paysage