Actualité

Publication de l’annuaire de la filière du génie écologique par le Ministère en charge de l’écologie

Le génie écologique est souvent compris simplement comme la protection du patrimoine naturel, la préservation des espèces et la restauration des milieux. L’écologie est fréquemment opposée à l’économie, et les expressions « marché de la biodiversité » ou « capital naturel » sont controversées. Pourtant, le génie écologique a justement pour objet de réconcilier économie et écologie, termes indissociables pour le bien-être de l’humanité.

Les professionnels du génie écologique sont ainsi les acteurs essentiels de la transition écologique :

  • Ils éclairent les différents acteurs sur les richesses sociales, économiques et écologiques, et génèrent ainsi un changement de regard engendrant lui-même un changement de comportement
  • Ils accompagnent les acteurs du territoire pour rendre les activités économiques compatibles avec le fonctionnement des écosystèmes (Intégration écologique),
  • Ils favorisent la prise en compte transversale de la biodiversité dans toutes les filières (aménagement et urbanisme durable, agriculture, forêt, biomasse, innovation en milieu industriel, maintenance de la disponibilité des services écosystémiques…),
  • Ils assurent la conception et la mise en œuvre des actions concrètes de restauration, réhabilitation et d’entretien des milieux naturels.

annuaire

 

Afin de mettre en lumière notre jeune filière, le Ministère de l’écologie a réalisé le premier annuaire national du génie écologique. Il présente 161 entreprises: sociétés d’ingénierie, maîtres d’oeuvre, entreprises de travaux et des fournisseurs, ayant pour cœur de métier la préservation et le développement de la biodiversité par des actions adaptées et dans la durée sur les écosystèmes. L’UPGE, membre du comité de pilotage du Ministère,  a activement contribuer à l’élaboration de cet annuaire.