Chantiers-école sur le chantier de la nouvelle LGV

Publié le Publié dans Divers

En ce mois de novembre, Eiffage Rail Express (ERE) a permis la tenu de deux chantiers-écoles de génie écologique sur le chantier de la LGV Bretagne – Pays-de-la-Loire. Ce travail a été mené avec l’entreprise Dervenn, dans le cadre du CCEAGE.

Les lycées de Sées (61) et de la Lande de la rencontre (35) ont pu conduire 45 étudiants en BTS Gestion et protection de la nature et Bac pro Gestion des milieux naturels et de la faune sur des chantiers durant cette fin d’automne. Les interventions ont eu lieu sur deux chantiers de génie écologique mis à disposition par ERE dans le cadre de la démarche de compensation écologique. Les étudiants étaient encadrés par leurs formateurs du lycée et par les équipes de Dervenn qui interviennent habituellement sur les lieux.

Les étudiants ont pu découvrir les travaux effectués en compensation de la dette écologique et ont eux-mêmes mené plusieurs missions :

  • Plantation de roselière, sur la Roselière de la Milesse (35);
  • Plantation de ripisylve et fixation des supports de protection autour du Bois d’Orcan (72).

Ce partenariat a été construit dans le cadre du Centre de Coordination, d’Expérimentation et d’Application du Génie Écologique (CCEAGE), porté par l’UPGE. Ce projet vise à réunir toutes les parties prenantes de la filière du génie écologique: entreprises spécialisées, maîtres d’ouvrage, collectivités territoriales, centre de formation, organismes de recherche, etc. Son objet est de servir de plate-forme de support technique aux praticiens.

Les missions du CCEAGE regroupent l’expérimentation de nouvelles méthodes de génie écologique, la résolution de difficultés techniques, le développement de retours d’expérience et la formation des futurs techniciens du génie écologique grâce aux partenariats de type chantiers-école.

L’UPGE remercie ERE d’avoir permis ce projet sur ses chantiers.