Divers

Ecocean fête ses 15 ans au service des petits poissons !

Société montpelliéraine, Ecocean déploie depuis un savoir-faire unique : celui de la capture et de la culture des post-larves marines (PCC). Elle participe ainsi à la reconstruction des écosystèmes marins et favorise une gestion durable de la ressource marine en menant des projets partout dans le monde.

L’idée découle d’une observation simple : de nombreux jeunes poissons présents dans les ports se heurtent à une absence d’habitat naturel. En effet, dans le cycle de vie des poissons, les post-larves (nouveau-nés du grand large) reviennent sur le littoral et recherchent un habitat favorable à leur développement : une nurserie. Or, cet habitat est souvent dégradé ou détruit par les constructions humaines : il y a donc nécessité à agir !

Crédits Ecocean

Pour cela, Ecocean a développé depuis 2014 des nurseries artificielles appelées Biohut®, faciles à installer, discrètes et efficaces pour les jeunes poissons. Aujourd’hui, 19 ports sont équipés des solutions Biohut sous l’intitulé « Port NAPPEX » sur la côte méditerranéenne. Ces solutions sont également déployées en eau douce dans un projet de grande envergure sur le lac de Serre-Ponçon (04).

Au fil des années et de longues phases de R&D, les Biohut ont évolué et se déclinent sous différentes formes adaptées à tous types d’environnements et de supports. La large gamme Biohut est pensée pour que chaque zone aquatique urbanisée puisse retrouver sa fonction de nurserie et protéger à terme les populations de jeunes stades de poissons.

Dans le cadre de sa démarche RSE, Ecocean utilise des matériaux 100% recyclables, travaille avec des fournisseurs essentiellement français, produit dans ses ateliers de Montpellier, sous-traite une partie de la fabrication des Biohut à un ESAT du Sud de la France et utilise des produits issus de la valorisation de déchets ostréicoles locaux (huîtres).

En 2016, Ecocean a obtenu la double distinction « Grand prix Biodiversité » et « PME Remarquable » remis par le Ministère de l’Environnement. Cette année, Ecocean a obtenu le prix des bonnes nouvelles des territoires 2018 de la fondation MMA pour son projet innovant de nurseries artificielles.

En 2018, Ecocean fête ses 15 ans au service des poissons. L’évolution de cette PME qui compte aujourd’hui 12 salariés est riche d’espoir pour l’environnement aquatique. L’innovation est le maître-mot et la petite société sudiste compte bien trouver d’autres solutions efficaces qui pourraient être déployées dans les eaux du monde entier !

Gilles Lecaillon
Président
Ecocean