Divers

Journée nationale technique sur les effets cumulés.

Journée technique nationale organisée le 9 novembre dernier par le ministère de la Transition écologique et solidaire, le Cerema et l’UPGE : « Aménagements et cumuls d’impacts sur les territoires : enjeux, stratégies, outils et perspectives. »

La prise en compte de l’effet du cumul d’impact des aménagements sur les territoires est un exercice systématiquement requis dans le cadre des dossiers réglementaires pour l’ensemble des projets d’aménagement et d’exploitation. Cependant celui-ci se révèle le plus souvent imprécis et, en l’état actuel des pratiques, ne permet pas d’agir de manière satisfaisante. Comment prendre en compte les aménagements antérieurs, à quelle distance, depuis combien de temps, quelles méthodologies appliquer… ?

C’est pour répondre à ces questions que le Cerema, l’UPGE et le MTES ont organisé cette journée technique nationale qui a rassemblé une centaine de personnes, acteurs politiques, techniques et scientifiques, pour débattre et identifier les enjeux majeurs et les besoins d’outils.

Parmi les positions défendues par les différents intervenants, une convergence nette se dégage sur la nécessité d’aller au-delà des outils et procédures aujourd’hui utilisées pour la préservation de la biodiversité. Il faut changer d’échelle et intégrer la prise en compte des enjeux écologiques au niveau du territoire. Ce sont aussi les conclusions qu’a présentées Alexandre Cluchier (ECO-MED), président du groupe de travail UPGE sur les effets cumulés, qui a annoncé la création d’un nouveau groupe de travail UPGE sur la planification territoriale des enjeux écologiques.