Divers

2020, année de la biodiversité ?

En 2018 encore, la FRB constatait la difficulté pour la biodiversité à percer dans les médias. Mais depuis janvier dernier, la tendance semble s’inverser : la biodiversité est de mieux en mieux couverte et prend une place croissante dans le débat public. Ainsi, en 2019, les enjeux environnementaux sont devenus la première préoccupation des français, devant le chômage ou les difficultés économiques. En parallèle, les résultats de plusieurs études scientifiques sur le déclin des populations animales ont été largement relayés par les journalistes. Cette meilleure couverture médiatique est due au patient travail mené depuis longtemps par de nombreux acteurs, mais aussi à l’événement de l’année dernière : la publication en avril 2019 du rapport de l’IPBES, présentant les principales pressions sur les écosystèmes ainsi que les solutions, que l’on connaît déjà en grande partie. Il dépend maintenant de nous que 2020 soit l’année de l’approfondissement, alors que vient d’être créé l’Office français de la biodiversité, et que s’approche le Congrès mondial de la nature, organisé par l’UICN à Marseille en juin.

De son côté, l’UPGE a accueilli 19 nouveaux adhérents en 2019, pour un total de 55 structures. Regroupant maintenant la majorité des acteurs professionnels nationaux, la fédération porte des projets de plus en plus ambitieux pour mener à bien sa mission de structurer et développer la filière du génie écologique, au service des hommes et de la biodiversité. Parmi les réalisations 2019, citons la constitution du groupe de travail visant à permettre la reconnaissance de l’Ingénieur écologue, le séminaire Espèces protégées et activités économiques, le lancement des travaux de qualification des bureaux d’études en ingénierie écologique, la création de groupes de travail de normalisation, la naissance de deux groupes régionaux ou encore la tenue d’un premier séminaire sur la planification territoriale des enjeux de biodiversité.

Pour en savoir plus, retrouvez notre rapport d’activité 2019.
Patrice Valantin
Directeur de Reizhan
Président de l’UPGE