Divers

Technicien du génie écologique

Depuis 2013, le Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricoles (CFPPA) Angers le Fresne conduit une formation innovante de Technicien du Génie Ecologique (TGE). La première formation française tournée exclusivement vers la restauration écologique !

Elle est le fruit d’échanges et de réflexions, menées depuis près de huit ans, avec la profession : entreprises (AGEV-Solutions, Horizon-B, Dervenn, Equo Vivo, Arbéo, Ecosphère,…), organisations professionnelles (UPGE, UNEP, Plante&Cité), organismes de recherche (CNRS, IRSTEA,…), collectivités (Ville d’Angers, Conseil Départemental du Maine et Loire (CD49), Syndicat de bassins versants,..).

Cette formation s’appuie sur un comité de pilotage, représentatif de la filière, qui se réunit tous les ans. Ce comité de pilotage est ouvert à toute structure souhaitant s’engager dans la vie de cette formation et débattre de son contenu. Il garantit également l’actualisation et la dynamique de ce parcours de formation innovant.

Le diplôme de Technicien de génie écologique est aujourd’hui reconnue au niveau national par un titre professionnel de niveau III (équivalent d’un BTS) inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles. Il est placé sous l’autorité d’un jury indépendant qui assure un traitement équitable pour les candidats et le respect des procédures administratives. Il est composé du Conseil Départemental du Maine-et-Loire, de l’Ecole Supérieure d’Agricultures, du CFPPA Nature, de l’Agence Française pour la Biodiversité, de l’UNEP et enfin, de l’UPGE qui le préside depuis fin 2018.

Qui est le Technicien du génie écologique ?

L’ADN du Technicien, ou de la Technicienne, du Génie Ecologique, est composé de solides bases en écologie couplées à une maîtrise des moyens techniques liés à la mise en place de chantiers de restauration écologique. Leur profil est varié : Master en écologie, Bac Professionnel Gestion des Milieux naturels et de la Faune, BTSA Gestion Protection de la Nature ou Aménagements Paysagers. Tous ne viennent pas chercher les mêmes compétences : encadrement de chantiers, pratique d’engins, inventaires naturalistes ou encore Systèmes d’information géographique.

Les stagiaires sont mis constamment en situations professionnelles sur des thèmes comme l’écopâturage, la gestion des eaux pluviales par des solutions fondées sur la nature, la biodiversité urbaine, la phytoépuration/phytoextraction, le génie végétal ou encore la restauration hydromorphologique des rivières.

La diversité des histoires professionnelles est une grande richesse pour la formation. Elle nourrit les nombreux débats d’idées : place des espèces exotiques envahissantes et notion de nouveaux écosystèmes, le génie écologique « par et pour », « par ou pour », « par et/ou pour » le vivant, intervenir en génie écologique en consommant de l’énergie fossile a-t-il un sens, le « végétal local » l’est-il ? Etc…

Que fait-il durant la formation ?

Deux projets constituent le fil conducteur de l’apprentissage : la conduite d’un chantier de génie écologique, de la prise de commande à la clôture du chantier, et la réalisation d’un projet d’ingénierie écologique.

Qui intervient ?

Des enseignants du CFPPA Angers Le Fresne, des entreprises ou encore des universitaires interviennent dans la formation.

Comment intégrer cette formation ?

Cette formation est accessible par la voie de l’apprentissage, du contrat de professionnalisation, du projet de transition professionnel (ex CIF), par un auto-financement… Cette formation est également accessible par module afin de s’adapter à la disponibilité de chacun. Pour plus de renseignements, contacter le CFPPA Angers le Fresne ou visiter la page Faceboock de l’Association des Techniciens du Génie Ecologique.

Olivier ZIBERLIN
Responsable du parcours Technicien de génie écologique
CFPPA Angers Le Fresne