Union professionnelle du génie écologique

L’Union professionnelle du génie écologique (UPGE) est la fédération des entreprises de la filière du génie écologique. En 2018, elle regroupe une trentaine d’entreprises, majoritairement des PME, travaillant sur les écosystèmes pour protéger, gérer, favoriser ou restaurer la biodiversité et les services écosystémiques.

Les membres de l’UPGE partagent l’idée que la biodiversité est un bien commun, indispensable aux sociétés humaines actuelles et futures. Dans le but de protéger ce bien commun, ils ont tous la volonté de participer au développement du marché et à la structuration de la filière génie écologique en France.

Voir la liste de nos adhérents

Le génie écologique

Selon la norme NF X10-900[1], « le projet de génie écologique a pour objet la préservation et le développement de la biodiversité par des actions dans la durée adaptées sur les écosystèmes ciblés en prenant en compte leurs fonctionnalités, la diversité des habitats naturels, la question des écotypes et l’ensemble des interactions. Ces actions peuvent s’appliquer à l’entretien, la restauration, la réhabilitation, la réaffectation d’écosystèmes. »

[1] Issue d’un travail mené par l’UPGE et l’AFNOR. Norme NF X10-900 – Génie écologique – Méthodologie de conduite de projet appliqué à la préservation et au développement des habitats naturels – zones humides et cours d’eau.

En savoir plus sur le génie écologique

Découvrir la vidéo du ministère de l’Écologie sur le génie écologique :

La filière du génie écologique

Elle se structure autour d’une chaîne de valeur (cf. figure ci-dessous) qui débute par des activités de conseil et d’accompagnement stratégique. Suivent ensuite des étapes d’études diagnostiques, de définition des actions, des travaux, du suivi, de la gestion et enfin de la valorisation de la démarche par la communication. Ces activités impliquent des naturalistes, des cartographes, des ingénieurs écologues, des conseillers en biodiversité, des ouvriers en espaces naturels, des techniciens spécialisés…

Chaîne de valeur de base du génie écologique (centre), activités de soutien (gauche) et filières connexes (droite)

En savoir plus sur :