Union professionnelle du génie écologique

L’Union professionnelle du génie écologique (UPGE) est la fédération des entreprises de la filière du génie écologique. En 2018, elle regroupe une trentaine d’entreprises, majoritairement des PME, travaillant sur les écosystèmes pour protéger, gérer, favoriser ou restaurer la biodiversité et les services écosystémiques.

Les membres de l’UPGE partagent l’idée que la biodiversité est un bien commun, indispensable aux sociétés humaines actuelles et futures. Dans le but de protéger ce bien commun, ils ont tous la volonté de participer à la structuration de la filière génie écologique en France.

Voir la liste de nos adhérents

Nos missions

Depuis ses débuts, l’UPGE se donne pour missions de structurer la filière du génie écologique en France en développer son marché, au service de ses adhérents. Pour cela, l’UPGE mène de nombreuses actions dans l’objectif de :

  • fédérer les entreprises qui œuvrent dans le domaine du génie écologique autour de référentiels communs ;
  • améliorer la qualité des réalisations de génie écologique par un travail à la fois sur les commandes et les prestations ;
  • faciliter l’accès au marché aux membres de la filière dans un esprit de concurrence loyale ;
  • stimuler l’innovation en favorisant les échanges entre les différents acteurs ;
  • aider les entreprises à anticiper et s’adapter aux mutations du marché en France et à l’international ;
  • améliorer la visibilité de la filière.

Pour plus d’informations sur nos travaux en cours, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter. Vous pouvez aussi consulter l’onglet Activités ou notre rapport d’activité 2017.

Nos valeurs
  • Respect des hommes et du bien commun

Au-delà des interventions techniques, l’objet du génie écologique est la préservation du bien commun qu’est l’écosystème dans lequel nous vivons et de la biodiversité qui le constitue, ce qui donne à la filière une dimension sociale forte.

  • Approche systémique

L’être humain est, comme les autres êtres vivants, partie prenante d’un écosystème complexe. Il est donc impensable de vouloir travailler sur la biodiversité sans prendre en compte le fonctionnement des sociétés humaines, c’est-à-dire les aspects politiques, économiques et sociaux. L’objectif est bien d’allier économie et écologie.

  • Humilité

Le fonctionnement des écosystèmes et leurs évolutions sont si complexes que nous connaissons encore peu de choses à leur sujet. Bien que la connaissance avance de jour en jour, les incertitudes et l’imprévisibilité des systèmes vivants restent considérables. Avoir l’humilité de le reconnaître est essentiel pour mieux anticiper et réagir.

  • Solidarité

Les membres de l’UPGE sont solidaires entre eux pour le développement de la filière. Ils travaillent ensemble, entre concurrents, à la construction d’une fédération qui oeuvre pour l’intérêt de tous.

En savoir plus sur :