Divers

Bienvenue à XM Naturae (Collège 1)

XM Naturae ©

L’importance de la transversalité dans l’écologie avec XM Naturae

XM Naturae est une entreprise spécialisée dans la gestion de l’eau, le paysagisme, l’agroécologie et le génie écologique. Elle a été créée en 2017, des suites de EXMcoop, coopérative crée au Canada en 2010 qui travaillait essentiellement sur l’usage du génie végétal pour l’érosion des berges des rivières et la restauration de milieux humides. 

La conception d’écosystèmes, principalement aquatiques et riverains, est le cœur de métier de XM Naturae. Également inspirée de l’agroécologie et de la permaculture, fondée sur les avancées scientifiques et les retours d’expérience de 17 ans de métier, l’approche proposée est novatrice puisqu’elle mêle des compétences transversales en écologie, hydrologie, ingénierie, agroécologie et paysagisme. L’entreprise prend aujourd’hui en charge des missions d’études, de conception et de maitrise d’œuvre pour des collectivités comme pour des clients privés. 

Aujourd’hui, l’aspect pluridisciplinaire est primordial pour réussir à se rapprocher des modèles du vivant et c’est ce vers quoi tend XM Naturae dans ces concepts en imitant au mieux les différentes fonctions écosystémiques.  

Réalisation d’un bassin de rétention d’eau en prévention d’inondations pour la CA de Libourne

XM Naturae travaille actuellement pour la Communauté d’agglomération de Libourne, sur la réalisation d’un bassin de rétention d’eau en prévention d’inondations sur un lotissement en aval, en milieux périurbain. Le cours d’eau initial est actuellement segmenté en angle droit, fortement corrigé, et la pression hydraulique trop importante lors d’évènement orageux provoque un débordement dans les résidences environnantes.

Réalisation d’un bassin de rétention d’eau en prévention d’inondations pour la CA de Libourne, XM Naturae  ©

En accord avec le maitre d’ouvrage, la parcelle tampon de 5000m² sera aménagée en zone humide et couplée à une restauration hydromorphologique et écologique du cours d’eau (le Lour). 

L’approche « écologique » du projet, particulièrement appréciée par la maitrise d’ouvrage, permettra en outre de créer des espaces de lisières entre la zone renaturée, les habitations, une route départementale et un vignoble. 

Ces lisières « multistrates », composées de plantations de haies d’arbres et d’arbustes indigènes (en bordure de vignes), de rangées de fruitiers « en guilde » ou de boisés densément plantés assurent divers services :

  • Hôtes de faune « utile » comme les chauves-souris, insectes (carabes, etc), petits mammifère et oiseaux,

  • Amélioration de la biodiversité, implantation d’essences mellifères,

  • Contrôle des moustiques et autres nuisances

  • Amélioration du paysage et création d’espaces de ressourcement et de promenade pour la population,

  • Production d’aliments (fruits, noisettes, châtaignes)

  • Transition entre les divers éléments de paysages (milieux urbains, cultures, routes, nature)

  • Ateliers et travaux participatifs pour le périscolaire et les écoles et les riverains,

  •  Création de corridors, trames vertes, bleus, noirs, pour la faune.   


Le projet est aussi une vitrine régionale pour l’usage de divers techniques comme : la création de zones de libertés pour le cours d’eau, fleur de foin, génie végétal, agroécologie. 

Une aire de convivialité sera réalisée à l’entrée du site pour que les passants puissent se poser sous une pergola couverte par des kiwis et profiter d’explications sur des guildes fruitières ou le rôle écologique d’une zone humide.

Un autre bassin de rétention d’eau conceptualisé aussi comme une zone humide sera réalisé fin 2022, cette fois-ci sur le terrain d’un particulier.


Ce projet met en valeur les compétences multidisciplinaires de l’entreprise autour du génie écologique : 

  • Gestion des ressources en eau

  • Conception et renaturation de cours d’eau et milieux humides

  • Réhabilitations des fonctions écosystémiques : réduction des débits de pointes et épuration des eaux de surface

  • Maîtrise d’œuvre multidisciplinaire (paysage, ingénierie, écologie)

  • Règlementaires 

  • Hydromorphologie

  • Génie végétal 


Autres projets en cours

  • Restauration fonctionnelle d’habitats piscicoles dans des milieux humides annexes de la Dordogne, projet LIFE, pour EPIDOR, 

  • Création d’un Centre écothérapeutique et permacole pour l’association Hortanimus (Médoc) 

  • Et conception d’une baignade naturelle au parc de la Bergère à Bobigny pour le Département de Seine Saint Denis, en partenariat avec Signes Paysage, Artelia et Archos Architecture 

Ces projets innovants permettent de faire découvrir l’ingénierie écologique aux collectivités et aux publics et montrent également les limites de nos systèmes de financements publics encore peu sensibilisés à la multidisciplinarité et la transversalité. Ces projets « hors normes », mettant en jeu divers secteurs (social, écologique, prévention des risques, urbain, éducatif, agricole), rentrent peu dans les cases et les cloisonnements typiques des appels à projets et des aides. 

Ces problématiques permettent de souligner les nécessités de mieux former les employés des fonctions publiques à l’importance des approches transversales et multidisciplinaires, ainsi que de faire évoluer en ce sens la rédaction des appels à projets et marchés publics. Un nouveau défi, celui de la pédagogie et de la sensibilisation, se dessine donc pour la petite équipe d’XM Naturae qui prépare pour début 2022 une offre de formation à la conception de projet écologique, destinée aux acteurs publics.

Eric Prido
Ingénieur écologue et concepteur de paysages, XM Naturae