Divers

Eiffage adhère à l’UPGE

Eiffage, l’un des leaders européens du BTP et des concessions, exerce ses activités à travers les métiers de la construction, de l’immobilier et de l’aménagement, du génie civil, du métal et de la route, de l’énergie systèmes et des concessions. Le Groupe s’appuie sur l’expérience de plus de 70 400 collaborateurs et a réalisé, en 2018, un chiffre d’affaires de 16,6 milliards d’euros, dont près de 26 % à l’international.

Certaines filiales du Groupe, en particulier au sein d’Eiffage Route ou d’Eiffage Génie Civil, réalisent des chantiers de génie écologique et contribuent ainsi à restaurer des milieux naturels et des continuités écologiques (trames vertes et bleues) : il s’agit notamment de création et de renaturation de milieux (mares, milieux humides, haies,…), de travaux morpho-écologiques de cours d’eau, de rétablissement de continuité piscicole, d’étrépage des sols et de micro-terrassements, ou encore de plantations.

Outre le projet FIPAN Bretagne – Pays-de-Loire (fonds d’intervention pour le patrimoine naturel) porté en 2011 – 2012 avec Dervenn et Green Cross France & Territoires, et ayant été lauréat du Prix Entreprises & Environnement 2011 du Ministère de l’écologie et de l’Ademe – catégorie biodiversité, Eiffage compte plusieurs références en France de travaux de génie écologique pour des collectivités publiques ou bien pour le compte de projets d’aménagement importants tels que des infrastructures linéaires :

  • restauration du lit et des berges Gier sur 1 km (42), St-Etienne Métropole ;
  • renaturation de la Corréze à Tulle (19), Tulle’Agglo ;
  • lutte contre la Renouée asiatique sur les berges de l’Allier (03), Vichy Communauté ;
  • création d’un nouveau lit pour le ruisseau de Pissevieille, affluent de l’Ardières à Cercié (69), Syndicat mixte des rivières du Beaujolais ;
  • restauration de la continuité écologique de la Jordanne (15), Agence de l’eau Adour-Garonne ;
  • mares de compensation et transferts d’espèces végétales protégées dans la Sarthe (72), Eiffage Rail Express (LGV BPL) ;
  • améliorations des fonctionnalités écologiques du vallon du bois d’Orcan (35), Eiffage Rail Express (LGV BPL) ;
  • renaturation du cours d’eau du Sémanet à Limonest (69), APRR ;
  • mise en place d’habitats sous-marins artificiels expérimentaux dans le port Haligen (56), Compagnie des ports du Morbihan.

Joachim Lémeri
Directeur adjoint – Ingénierie de projets, biodiversité et management des connaissances
Eiffage