Divers

Séminaire 2021 et compétences en génie écologique

Le groupe de travail Travaux de génie écologique ainsi que le groupe régional Île-de-France ont accueilli fin août le séminaire national de l’UPGE en Bourgogne-Franche-Comté, à Auxerre. Soixante professionnels étaient présents durant deux jours pour travailler ensemble à la structuration de la filière du génie écologique.

Au programme, échanges avec des intervenants extérieurs autour de la politique Zéro Artificialisation Nette et la biodiversité, visite de terrain et ateliers autour de sujets d’actualités de la filière pour déterminer les nouvelles actions à porter à l’UPGE.

Parmi les nombreux sujets abordés, les professionnels se sont accordés sur la nécessité de travailler ensemble à la clarification des besoins en compétences de leurs métiers : la formalisation du cadre du métier de naturaliste, des missions du maître d’œuvre en génie écologique, ainsi que l’étude d’opportunités de mise en œuvre de formations pour les entreprises de travaux de génie écologique.

Des sujets opérationnels liés à la réduction du risque de dissémination des espèces végétales exotiques envahissantes durant toutes les phases du projet d’aménagement, ainsi que la meilleure prise en compte des sols durant la phase chantier, ont également été au cœur des discussions.

Sabine Laval (Acer Campestre)
Vice-Présidente de l’UPGE