Divers

Projet PIESO : protocoles de suivis écologiques sur des centrales photovoltaïques

Le projet Processus d’Intégration Écologique de l’Énergie Solaire (PIESO), porté par le bureau d’études ECO-MED depuis 2014, qui vise à expérimenter des méthodes d’intégration écologique des centrales photovoltaïques, termine sa réalisation cette année.

Suivis écologiques : vers des protocoles scientifiques rigoureux et applicables

Les suivis écologiques sont généralement considérés comme étant le parent pauvre des prestations relatives à la prise en compte de la biodiversité dans l’aménagement du territoire. D’une manière générale, ces suivis se limitent la plupart du temps à une visite annuelle par compartiment biologique, à vérifier le maintien de quelques espèces ou habitat cibles, sans réellement développer d’indicateur et de protocole particulier, ce qui correspondrait plus à de la veille écologique plutôt qu’à de véritables suivis.

Les suivis sont pourtant un des maillons essentiels de la séquence Eviter-Réduire-Compenser. En effet, sans suivi, comment mesurer l’impact réel d’un aménagement sur les écosystèmes ? Sans suivi comment vérifier que les mesures proposées pour éviter et/ou réduire les effets néfastes de l’aménagement sont efficaces ? Comment rendre compte de l’efficacité des mesures de gestion et de compensation mises en œuvre, vérifier que les trajectoires des écosystèmes écorchés, remaniés, restaurés prennent l’orientation tant attendue ? Comment proposer des mesures correctives si aucun protocole de mesure des écarts à la trajectoire prévue n’est appliqué et ne résulte sur des éléments concrets ?

Le projet PIESO (Processus d’Intégration Ecologique de l’Energie Solaire)

C’est devant l’absence de protocoles scientifiquement validés reproductibles dans le cadre d’une activité d’expertise que le bureau d’étude ECO-MED s’est allié avec une équipe de chercheurs de l’IMBE ainsi qu’avec Total Quadran, industriel développeur de centrales photovoltaïques pour répondre à l’appel à projets de recherche de l’ADEME intitulé « Intégration optimisée des énergies renouvelables et maîtrise de la demande d’électricité ».

Le projet PIESO (Processus d’Intégration Ecologique de l’Energie Solaire) a été initié fin 2014, et c’est non sans une certaine satisfaction que nous pouvons annoncer l’aboutissement de sa réalisation cette année, après 5 années de travail acharné et attendu par l’ensemble des filières du génie écologique et de l’énergie renouvelable !

Le projet PIESO a permis de développer et d’expérimenter en milieu méditerranéen sur un éventail de centrales photovoltaïques des protocoles de suivi pour les plantes, les communautés végétales, l’entomofaune, les reptiles, les oiseaux, mais aussi pour le sol (trop souvent oublié alors qu’il est par définition à la base de toute dynamique écologique) et également des techniques de restauration écologique du couvert végétal. L’attention est portée sur les états de référence à choisir selon l’objectif du suivi envisagé, ainsi que sur une démarche scientifique et rigoureuse à adopter permettant d’aboutir à des résultats et des variations concrètement mesurables, notamment dans les chaines trophiques inférieures.

L’ensemble des outils de suivi validés scientifiquement et techniquement ont été rassemblés dans une Boîte à Outils qui sera disponible et diffusée dès le mois d’Octobre 2020.

Un premier guide E-R-C pour la création des projets de centrales photovoltaïques

Ce travail expérimental, fruit d’une collaboration intense et étroite entre le bureau technique, le monde de la recherche et un maître d’ouvrage a également été l’occasion de poser les bases pour l’élaboration d’un premier guide E-R-C pour la création des projets de centrales photovoltaïques. La démarche E-R-C et les mesures d’intégration écologique ont été rassemblées et présentées dans un Guide Technique d’éco-conception des centrales photovoltaïques, également disponible et diffusé au mois d’Octobre 2020.

Retrouvez plus d’informations sur le projet PIESO ici

Alexandre CLUCHIER
Directeur Recherche et Développement à ECO-MED