Divers

Maîtrise des ruissellements à Bitry et Saint-Pierre-lès-Bitry

Noue à redents principale. © Entente Oise-Aisne

Impactées par d’importantes coulées de boue en 2016 et 2018, les deux communes de l’Oise ont bénéficié de travaux d’aménagements pour ralentir les écoulements. L’opération réalisée par SETHY, entreprise spécialisée dans les travaux d’aménagements hydrauliques et paysagers, a duré trois semaines au cours du mois de février 2022. Le coût de l’opération (études et travaux) s’élève à 56 000 euros HT.

L’expertise de l’Entente Oise-Aisne dont sa connaissance détaillée du site a permis de concevoir un projet intégrant la gestion durable des eaux de pluie de façon que les mesures privilégiées atteignent les objectifs définis et remplissent bien leur fonction. Avec, en trame de fond, l’intention de diminuer la quantité d’eau de ruissellement produite, de ralentir son écoulement et de réduire sa charge polluante, il a été choisi de mettre en place les aménagements suivants :

  • Élaboration de fascines vivantes (structures composées de pieux vivants, de branchages et de plantations) ;
  • Plantation d’une haies sur billon (butte) ;
  • Réalisation de merlons (buttes de terre) ;
  • Creusement de noues à redents (fossé large enherbé avec des enrochements en travers pour freiner l’écoulement).
Maîtrise des ruissellements Sethy2
Maîtrise des ruissellements Sethy3

1. Plantation de la haie sur billon ; 2. Merlon en contrebas de la noue. © Entente Oise-Aisne

Maîtrise des ruissellements Sethy4
Maîtrise des ruissellements Sethy5

3. Noue à redents et merlon au niveau de la zone habitée ; 4. Fascines vivantes. 
© Entente Oise-Aisne

Les travaux ont été réalisés sur 3 sites. Le premier se situe sur le plateau de la ferme du Gamet à Bitry. La haie sur billon de 75 m a été créée pour retenir les eaux ruisselant de la parcelle agricole. La noue principale quant à elle est un fossé large de 1000 m² enherbé et composé de 7 redents en enrochements pour freiner l’écoulement le long de la route, diriger, retenir et infiltrer les eaux qui s’engagent habituellement dans la ravine boisée.

Maîtrise des ruissellements Sethy6

Fascines vivantes. © Entente Oise-Aisne

Trois fascines vivantes (structures constituées de branchages et de plantations) ralentissent et filtrent les eaux de l’ancien chemin communal. Viennent compléter ses aménagements, deux larges fascines installées dans la ravine boisée et une noue à redents située en contrebas près de la zone habitée de Saint-Pierre-lès-Bitry. La gestion durable des eaux de pluie réalisée est une approche mêlant différentes techniques de génie écologique et d’aménagement de milieux naturels.

Les objectifs précis recherchés par la mise en place de ces infrastructures vertes ont été d’augmenter l’infiltration des eaux de ruissellement à proximité des sites où elles sont produites, préserver la qualité de l’eau des milieux récepteurs en favorisant la filtration naturelle des eaux de ruissellement et également réduire les coûts des investissements en infrastructures par une allocation des ressources naturelles qui valorise la multifonctionnalité des espaces (lutte contre les ruissellements et création d’écosystèmes).

Adrien LECERF
Ingénieur études, SETHY