thesis statement for an informative essay thesis finder research thesis statement thesis statement informative essay central thesis informative thesis statement

Trame noire : comment TerrOïko intègre la pollution lumineuse à ses simulations

© TerrOïko

Le bureau d’études TerrOïko a adapté sa plateforme de simulation SimOïko afin de prendre en compte directement l’impact de la pollution lumineuse sur les dynamiques des populations et les mouvements des espèces. Une méthode déjà mise en œuvre dans une quinzaine de projets à travers la France. 

Appréhender l’impact de la pollution lumineuse sur la vie des espèces devient aujourd’hui une priorité pour la protection de la biodiversité en France. Pour répondre à ce défi, les politiques tendent à s’organiser autour de la notion de trame noire. L’objectif est non seulement de protéger les réseaux écologiques peu ou pas impactés par la lumière anthropique, mais aussi de restaurer les espaces où la lumière trouble l’accomplissement du cycle de vie et la circulation des espèces.

Pour mener à bien ses études sur la trame noire, TerrOïko a développé une méthodologie appuyée sur l’utilisation de SimOïko, sa plateforme de simulation de la vie des espèces.

Concrètement, une cartographie de la pollution lumineuse est intégrée dans la simulation comme un coût supplémentaire pour les espèces. Compte-tenu des connaissances scientifiques disponibles et des avis d’experts, l’impact de la pollution lumineuse, qui varie selon chaque espèce, est pris en compte dans deux paramètres de la modélisation :

– La capacité biotique des habitats : un habitat fortement soumis à la pression lumineuse pourra accueillir moins d’individus ;
– La perméabilité des milieux : les capacités de déplacement des individus seront plus réduites dans un milieu soumis à une importante pollution lumineuse.

Ce type de modélisation permet ainsi de reproduire par exemple l’effet attracteur des lampadaires sur les papillons de nuit, en modifiant la perméabilité des milieux en fonction de l’intensité lumineuse, ou de prédire la réduction de la taille des colonies de chauve-souris, dont le comportement de chasse est modifié par la concentration d’insectes autour des points lumineux.

Afin de séparer l’effet strict de la pollution lumineuse des autres facteurs de pression agissant sur les espèces, deux simulations sont réalisées pour chaque espèce, l’une avec prise en compte de la pollution lumineuse, l’autre sans. Les cartes obtenues sont ensuite comparées pour faire ressortir les zones où l’impact strict de la pollution lumineuse est le plus fort.

Exemple de résultats des simulations pour les chauves-souris à l’échelle du Parc Naturel des Caps et Marais d’Opale (Pas-de-Calais). Le gradient de couleur représente le trafic en individus sur le territoire (rouge = faible, jaune = modéré, vert = fort). © TerrOïko

Le résultat final de la simulation est la production de cartes fournissant une estimation de l’impact de la pollution lumineuse en tous points du territoire étudié, à la fois en termes de probabilités d’extinction des espèces dans les différents réservoirs de biodiversité, et en termes de trafic des individus dans les différents corridors.

Cette analyse comparative (avec et sans pollution lumineuse) permet donc in fine d’identifier les lieux devant faire l’objet d’une attention prioritaire, qu’il s’agisse aussi bien d’espaces fortement impactés par la pollution lumineuse et pour lesquels des actions d’atténuation doivent être envisagées, que d’espaces peu exposés et qui doivent le rester, en particulier au sein des zonages institutionnels tels que la trame verte et bleue.

La méthode décrite ici a été mise en œuvre dans une quinzaine de projets conduits par TerrOïko depuis 2019, notamment pour le compte de cinq parcs nationaux (Pyrénées, Cévennes, Mercantour, Port-Cros, La Réunion) ou des métropoles de Metz, Nîmes et Bordeaux.

En savoir plus sur SimOïko

Christophe Plotard
Chargé de marketing et communication, TerrOïko

Jérémie Cornuau
Chef de projet, TerrOïko

Twitter
Telegram
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Nos derniers articles

NOUVEAU

Découvrez les formations et métiers de génie écologique !

Annuaire des adhérents

Contacts, zones d’intervention, métiers et compétences…

Offres de stages et d'emplois

Dernier article