0
compteur milieux restaurés

CSA Bison Handbook – Chapitre 5

Le projet BISON en quelques mots :

Le projet BISON est mené par un consortium de 45 partenaires issus de 16 pays associés sur lequel l’UPGE est largement investi en représentant la troisième force de travail du projet. Il vise l’adaptation des infrastructures de transport dans un contexte de changement climatique en remettant les enjeux de biodiversité au cœur de la réflexion. Nous vous invitons à consulter l’un de nos précédents articles pour en savoir plus (article).

Zoom sur le handbook :

Au cours de ce projet, des membres issus de 6 structures adhérentes à l’UPGE (TerrOïko, Egis, cdc Biodiversité, Naturalia, Biotope et Valhoriz) ont contribué à la rédaction du manuel des bonnes pratiques d’intégration de la biodiversité dans les infrastructures de transport. Ce livrable aura rassemblé plus de 70 personnes à travers 15 pays différents.

Un webinaire lui a été dédié le 26 juin animé par Sylvain Moulherat de TerrOïko dernier dont voici le replay. Une série d’articles est réalisée pour présenter les différents chapitres contenus dans ce handbook.

Chapitre 1 – Concepts généraux (Article à venir)

Chapitre 3 – La séquence ERC (Eviter – Réduire – Compenser)

Chapitre 4 – Intégration dans le paysage

Chapitre 5 – Les solutions du génie écologique

Le chapitre 5 du handbook est tourné opérationnel : il apporte au lecteur un large panel de retour d’expériences de méthodes pouvant limiter les impacts des infrastructures linéaires sur la biodiversité.

Accompagné de photos et de nombreux schémas, il est également équipé d’un code couleur permettant de classer les différentes solutions :

  • Optimal
  • Moins favorable / Nécessité des recherches supplémentaire
  • A éviter


Ces solutions de génie écologiques sont répertoriées selon différentes catégories :

  • Les clôtures dont le rôle est de limiter l’accès à une route ou une voie de chemin de fer à la faune à proximité.
  • La signalétique à destination du conducteur qui incite le conducteur à être plus attentif à son entourage et à réduire sa vitesse.
  • Les techniques de dissuasion de la faune, qui sont de trois sortes : les dissuasions visuelles, auditive et olfactives. Placées à proximités des routes, elles sont censées maintenir la faune à distance.
  • Les passages à faune qui sont à considérer au sein d’un écosystème plus large. Ils sont à réfléchir en termes de continuité écologique afin de maintenir la connectivité au sein et entre les espèces de l’écosystème.
  • Les mesures de réduction des perturbations qui se focalisent sur le bruit, la lumière, la pollution chimique ainsi que la régulation du trafic.
  • Les habitats intégrés dans les infrastructures de transport sont des zones autour de l’infrastructure de transport qui contribuent à la préservation de la biodiversité en offrant des zones refuges aux espèces.
  • Les espèces exotiques envahissantes (EEE) sont des espèces exogènes au milieu, introduites de façon intentionnelle ou non-intentionnelle dans l’écosystème et qui impactent négativement la biodiversité. Cette partie présente des actions de préventions et des mesures de contrôle pour gérer ces espèces.


Suite à la présentation de ces différentes solutions mises en place, les auteurs donnent des pistes de réflexion dans une partie consacrée aux risques et aux opportunités pour la biodiversité induits par l’adaptation des infrastructures au changement climatiques.


Ce chapitre s’achève sur un catalogue de mesures mises en place pour réduire les impacts de mode de transports qui ne sont pas présentés précédemment : le système électrique des voies ferrées, les lignes électriques, les aéroports, les voies navigables ainsi que les aéroports.

Par Clélie REYNAUD,
Chargée de missions animation à l’UPGE

Logo UPGE
Twitter
Telegram
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Nos derniers articles

FILIÈRE

Découvrez nos nouvelles pages : filière du génie écologique, formations et métiers !

Annuaire des adhérents

Contacts, zones d’intervention, métiers et compétences…

Offres de stages et d'emplois

Dernier article

Suivez-nous sur les réseaux !

Aller au contenu principal